Dépistage du cancer du sein

Public concerné: Les Femmes

Vous avez entre 50 et 74 ans

1 FEMME SUR 8 SERA CONFRONTÉE AU CANCER DU SEIN AU COURS DE SA VIE

Avec près de 49000 nouveaux cas chaque année, le cancer du sein est, en France, le cancer le plus fréquent chez la femme. Il est aussi la première cause de décès par cancer chez la femme avec 11900 décès par an.

Les facteurs favorisants l’apparition d’un cancer du sein sont multiples et complexes donc difficiles à identifier. Mais on observe que la fréquence du cancer du sein augmente avec l’âge et plus généralement au-delà de 50 ans.

De même que le risque de développer un cancer du sein peut augmenter en cas d’antécédents personnels ou familiaux (mère, sœur ou tante) de cancer du sein ou de certaines pathologies touchant le sein. Dans ce cas, votre médecin traitant ou votre gynécologue vous conseilleront d’autres modalités de surveillance adaptées.

détecté tôt, le cancer du sein peut être guéri dans 9 cas sur 10

la mammographie est recommandée tous les 2 ans

La mammographie est l’examen de référence permettant, grâce à de faibles doses de rayons X, l’obtention de clichés rendant possible la détection de certaines anomalies de la glande mammaire.

Rapide et parfois inconfortable, mais sans risque, cet examen consiste donc en une radiographie des deux seins avec au moins deux clichés par sein pris sous deux angles différents.

Elle est complétée d’un questionnaire à remplir, d’un examen clinique (palpation des seins) par le radiologue et parfois d’examens complémentaires (échographie … etc).

Annuaire des radiologues

Lorsque le cancer du sein est détecté tôt (tumeur inférieure à 1 cm et ganglions non touchés), son traitement est plus efficace, moins lourd et la guérison est obtenue dans 90 % des cas.

Le dépistage est donc un acte important pour lutter contre le cancer du sein car il permet la détection médicale anticipée des lésions précancéreuses ou cancéreuses au stade le plus précoce possible, avant l’arrivée des premiers symptômes et avant que la tumeur ne soit palpable.

Véritable enjeu de santé publique, le programme de dépistage organisé du cancer du sein a été généralisé afin de proposer une mammographie tous les deux ans à toutes les femmes de 50 à 74 ans (dites à risque "moyen").

Pour observer une diminution significative de la mortalité par cancer du sein, il faut que 70 % des femmes invitées participent en se faisant dépister tous les 2 ans.

Les avantages du dépistage organisé

  • Chaque Franc-Comtoise de 50 à 74 ans reçoit une invitation tous les 2 ans.
  • La mammographie de dépistage est prise en charge à 100% par l’Assurance Maladie et sans avance de frais.
  • Chaque femme prend librement rendez-vous auprès du(de la) radiologue agréé(e) qu’elle aura choisi(e) dans la liste jointe à l’invitation.
  • Les radiologues agréé(e)s dans le programme de dépistage, ainsi que les manipulateurs(trices) en radiologie, ont bénéficié d’une formation spécifique.
  • Le matériel utilisé, répondant à des normes strictes, est contrôlé tous les 6 mois par un organisme indépendant.
  • Toute mammographie jugée normale en 1ère lecture est systématiquement renvoyée à l’ADECA où elle sera relue par un second radiologue (non proposée en dépistage individuel).